Les partenaires scientifiques du C.A.T.

Les C.A.T. dans ses travaux bénéficient de l’appui scientifique d’un certain nombre de laboratoires et de centres de recherche aux plans national, africain, européen, américain et asiatique. Le C.A.T. La confiance de ces partenaires se traduit par des accords ou conventions de coopération ou de collaboration.

Au plan national
­
Le Centre Africain du Travail de l’Université d’Abomey­Calavi (UAC) signé un accord de coopération entre GLOBETHICS.NET de Genève en juin 2016.
Un programme d’action triennal commun est en cours d’élaboration pour recherche de financement. Ce programme est essentiellement axé sur l’éthique en milieu professionnel et prend en compte l’axe de recherche n°7 du CAT sur la responsabilité sociale et sociétale des entreprises.
­
D’autres partenaires nationaux sont ciblés et les négociations sont en cours.

Au plan africain
­
Le CAT a conclu un accord de coopération avec le Conseil Technique du Dialogue Social de l’UEMOA (CTDS/UEMOA)
Le CAT est membre du réseau des chercheurs de l’UEMOA.

Au plan européen

  1. Convention de recherche en droit social entre le CAT (UAC), le CNRS de Paris et le COMPTRASEC de l’Université de Bordeaux (France) le 8 juillet 2015.
  2. Convention spécifique de coopération pour la recherche en droit social signé le 7 décembre 2015 et le 17 février 2016 entre le CAT (UAC), le CRIDES de l’UCL (Belgique) et l’Institut des sciences du travail de l’UCL (Belgique)
  3. Un accord avec un éditeur de revue belge en droit social (en cours de négociation).

Au plan canadien

Trois accords en négociation avec les Universités de McGill, de Laval et de Québec à Trois Rivières de la Région de Québec au Canada

Partenaires techniques et financiers

L’Union Economique Monétaire Ouest­Africaine (UEMOA).Le Bureau International du Travail.